Les #EntrepreneursDuVivant recrutent. Rejoignez-les.
Agroalimentaire
Éloïse
Agrolimentaire
Éloïse, 19 ans
Apprentie fromagère dans le Jura

Tu nous racontes ton parcours ?

J’ai fait un Bac Pro Laboratoire contrôle qualité à Poligny et ensuite j’ai voulu approfondir mes connaissances dans la fabrication du fromage. J’ai donc choisi de faire un BTS STA Produits laitiers. Aujourd’hui, je suis en apprentissage à la coopérative fromagère de Plasne. 

Il y a quoi comme fromages dans cette coopérative ?

Il y a du comté, traditionnel et bio, du morbier, de la raclette, de la tomme et on produit aussi du beurre et de la crème. On travaille avec des producteurs qui sont à moins de 25km de la coopérative. C’est l’un des critères du cahier des charges des AOP Comté et Morbier à respecter pour avoir l’appellation.

C’est quoi ton moment préféré de la journée ?

J’aime bien le décaillage, c’est l’un de mes moments préférés de la fabrication du fromage. Je trouve ça passionnant de voir le lait se transformer en « gros blocs de flans » quand on ajoute la présure dans les cuves. Puis on va venir découper ces blocs en grains [de caillé] de la taille du blé avant de les chauffer.

Qu’est ce qui te rend fière dans ton métier ?

De fabriquer un si beau fromage que le comté, c’est déjà une grande fierté ! Et surtout, je suis une femme et on ne voit pas beaucoup de femmes faire ce métier. En plus, j’ai la chance d’être dans une fromagerie entièrement rénovée depuis 2015. On a des équipements modernes qui nous permettent à la fois de mieux maîtriser la qualité de nos fabrications et de faciliter le travail des fromagers.

Tu nous racontes une anecdote ?

Pendant sa première mission spatiale, Thomas Pesquet a décollé avec du comté… c’était le nôtre !