Les #EntrepreneursDuVivant recrutent. Rejoignez-les.
Agroalimentaire
Mylène
Agrolimentaire
Mylène, 29 ans
Confiseuse en Seine-Maritime

On fait les présentations ?

Je m’appelle Mylène, j’ai 29 ans et je travaille à l’ESAT du Pré de la Bataille, un établissement qui emploie des personnes en situation de handicap.

C’est quoi ton métier ?

Je suis confiseuse, je travaille dans un atelier où on fabrique beaucoup de produits : le sucre de pomme, la guimauve, les pâtes de fruits…

Pourquoi tu as choisi ce métier ?

Ce n’est pas facile de trouver un métier qui nous correspond surtout quand on est en situation de handicap, on pense qu’on n’a pas toujours le choix. J’ai choisi de faire ce métier parce qu’il fait beaucoup appel au toucher et j’avais envie de faire un travail manuel.

Et aujourd’hui, qu’est-ce qui te fait te lever le matin ?

C’est l’envie d’apprendre, l’envie de faire quelque chose que j’aime. Je suis une personne passionnée et ce qui me motive, c’est de montrer au quotidien mes capacités dans ce métier.

Si tu devais nous convaincre d’être confiseuse, tu dirais quoi ?

Tente ta chance, c’est un beau métier ! C’est aussi un travail d’équipe, on est tous sur un pied d’égalité, il n’y a pas de différence et ça c’est important.